Compte rendu de la réunion du 27 Mai.

Corses de la diaspora :

Tous les participants sont tombés immédiatement d'accord pour dire que les Corses de la diaspora font partie intégrante di u Populu Corsu et qu'il faut prendre contact avec eux afin de savoir lesquels veulent rentrer sur l'île pour y travailler ou pour leur retraite ! Pour les actifs, il faudra les aider à trouver logements, emplois ou bien les aider à concrétiser un projet personnel qui sera porteur d'emplois. Pour les retraités, les aider à trouver un logement mais aussi leur demander de s'investir sur l'île ! Pourquoi ne pas demander la création d'une "banque de retour" afin d'accompagner et de permettre à nos compatriottes de concrétiser très rapidement leurs projets ?

Flux migratoire :

Il en ressort qu'il est urgent de stopper tous les flux migratoires car la Corse ne peut pas et surtout ne peut plus accueillir des ressortissants d'autres pays ! Nous rejettons le vote de l'assemblée qui a définie la Corse comme "terre d'accueil". Par ailleurs ne nous voilons pas la face, l'immigration maghrébine est celle qui pose le plus gros problème pour notre pays car ses immigrés - pour la plus grande majorité d'entre eux - ne veulent pas s'intégrer et bien au contraire veulent nous imposer leur façon de vivre, leur culture et leur religion. Et après débat et échanges d'idées il a été décidé que nous devons mettre en avant notre religion et nos valeurs chrétiennes afin de faire barrage à "l'islamisation de notre territoire !

Drogue : 

Ce fléau doit être combattu sans concession !! Mais tous les participants sont bien conscients qu'il sera très difficile de l'endiguer vu les nombreuse ramifications composantes actives de ce fléeau et surtout des sommes colossales qui rapportent ce trafic et ceci à toutes sortes d'acteurs de la société Corse et.. mondiale ! Il a donc été décidé dans un premier temps de rencontrer les responsables de la justice en Corse et en particulier les procureurs afin de leur demander l'application à la lettre,  les sanctions prévues dans ce genre de délits ! Nous sommes (malheureusement) sous la juridiction des lois françaises, donc pour une fois servons nous en pour défendre notre jeunesse ! Car de leurs côtés les magistrats ne se "gènent" pas pour appliquer durement ces lois afin d'envoyer nos compatriottes en prison pour des années.. pour "actes de terrorisme" !  

Emplois : 

Confirmation qu'il faut, dès le mois de septembre, prendre contact avec la direction despôles emplois et du patronat en Corse et si nous ne sommes pas reçus, occuper  - avec un maximum de demandeurs d'emplois - les lieux  où se trouvent ces acteurs de la vie économique mais aussi en contactant l'inspection du travail.

Spéculation et environnement : 

Là aussi tous les participants ont fait le même constat. Des Corses vendent leurs terrains mais aussi spéculent et font grimper le prix de l'immobilier sur l'île avec -comme conséquence la plus grave - l'augmentation des loyers et, de ce fait, pour nombreux de nos compatriottes, l'impossibilité de se loger de façon décente ! Nous avons donc décidé de réfléchir avec vous à la manière la plus concrète et porteuse pour contrecarrer cet état de fait ! Mais une chose est certaine : la Corse n'est pas à vendre !!

En réunion il est apparut clairement et à une majorité absolue que le "fer de lance" des revendications du PPC et le message que nous devons porter doit être la mise en avant d'une Corse terre Chrétienne pour combattre en priorité le flux migratoire "islamo-maghrébin" de façon positive mais d'une manière mieux "dans nos cartons" dont l'un a retenu l'accord des membres présents. C'est-à-dire en faisant une campagne d'affichage sur toute la Corse sur le thème de la chrétienneté, de notre culture et de nos valeurs ! qui appelera nos compatriottes à nous rejoindre à une date et lieu "symbolique" représentant sans équivoque que notre terre est chrétienne. Nous allons donc dans les jours à venir nous rencontrer ou nous revoir pour préparer ce projet qui fera date !

Il a notamment été décidé de publier le programme du PPc sur internet afin de voir son impact sur l'ensemble de nos compatriottes et ainsi de permettre à certains qui se "retrouveront" dans notre programme, de nous rejoindre dans un premier temps au sein de notre groupe PPC qui restera en mode secret ! Et après réflexion d'une centaine de personnes qui avons défini un programme novateur pour la Corse, que nous aimerons voir appliquer ou mettre en place nous-même très rapidement pour l'avenir de notre pays !

Pour terminer ce long compte rendu je vous informe que le bureau provisoire à été confirmé et validé par les membres présents et sera en place jusqu'en septembre 2012.


Corti

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site