Nationalisme corse : 1920-1939

À la fin du XIXème siècle, la création en Corse d'un courant nationaliste contestant l'ancrage de l'île au sein des institutions républicaines françaises est le résultat de crises conjuguées provoquant l'effondrement de l'économie insulaire. Cette période, synonyme de difficultés économiques, de régression sociale et d'accentuation des rouages clientélistes associées à l'expansion coloniale française dans le monde correspond à un départ massif d'insulaires fuyant la misère. Ainsi de nombreux mouvements antirépublicains dénoncent et qualifient la Corse de véritable île oubliée voire même sacrifiée par les instances étatiques. Dans ce contexte est créé "A Muvra" ("Le Mouflon") le premier journal en langue corse jetant ainsi au travers de la langue les bases du nationalisme et de l'identité du peuple corse dont les références structureront les discours du mouvement durant l'entre-deux-guerres puis ceux à partir des années soixante-dix du nationalisme contemporain.

_________________________________________

At the end of the XIXth century a régionaliste undercurrent is building up in Corsica which contests the Anchorage of the Island in the boom of republican's institutions. This period synonymous of economical and social difficulties agrees with an important insular's departure running away extreme poverty. Antirepublicans's protests growing stronger by the founding of the first newspaper in corsica language which lays foundations of régionalisme and corsica people's identity and which gives a structure to the autonomists's speech and after to the contemporaries's nationalists."

Retour Vidéo suivante

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site