Racisme anti-corse-Le jeu de 7 familles

Le 26 février 2002, un fabricant diffuse un jeu de 7 familles considéré comme raciste anti-corse. Les 7 familles familles s'appellent "Cagoulu" , "Racketu", ou encore "Omerta". Noëlle Vincenzini, du collectif anti raciste Ava Basta, déposera une plainte.
Au journal d'Antenne Poujadasse emploiera l'expression "un jeu qui froisse les susceptibilités". Il est vrai qu'en France lorsque des propos ou actes racistes sont proférés leurs auteurs sont punis par la loi. En Corse il n'est pas de même lorsque les corses sont victimes de propos ou d'actes racistes. Et comme Poujadasse on parle alors de "susceptibilités froissées". Entre la France et la Corse il y a toujours 2 poids et 2 mesures lorsqu'il s'agit de justice.

Les anti-corses, les corsophobes, dehors de notre île !
I razisti contra i Corsi fora !

C'est ce que l'on appelle des "idiots utiles" (termes inventé par Lénine). L'expression "idiot utile" s'applique à des personnes qui, de bonne intention et de bonne foi, promeuvent aveuglément une politique. En l'occurrence ici il s'agit de racisme anti-corse. D'ailleurs, ces "idiots utiles", se voient par la suite, récompensé par le Pouvoir. Ce n'est pas tous les jours que l'on décerne à des les Insignes des Arts et des Lettres.

L''exemple de Walter Duranty, l'un des premiers "idiots utiles". Journaliste au New York Times qui affirmait à ses lecteurs "qu'il n'y a pas de famine ou de disette véritable, et qu'il n'est pas vraisemblable qu'il y en ait", alors même que Staline avait délibérément créé une famine en Union soviétique au début des années 1930, l'Holodomor, laquelle a tué plusieurs millions d'Ukrainiens. Idempour la Corse où le racisme anti-corse n'existe pas selon ces "idiots utiles".

Pour Walter Duranty les comptes-rendus contraires comme ceux des journalistes Malcolm Muggeridge ou Gareth Jones, n'étaient que "fabriques de rumeurs" révélant un "biais anti-soviétique". Lénine qualifiait "d'idiots utiles" les ressortissants des démocraties libérales qui par leur soutien indéfectible à une idéologie totalitaire préparaient la corde qui allait les pendre. Il va de même pour tous ceux qui font le jeu du racisme anti-corse, des ignorants qui aident à la disparition de ce peuple.

Autre exemple de racisme anticorse parmi des milliers, car cela dure depuis 1769 : mai 2009, le maire de Galeria qui souhaitait qu'au sein du conseil municipal des séances se déroulent en langue corse s'est vu frappé d'Interdiction par le sous-préfet de Calvi lequel a jugé la langue corse anticonstitutionnelle (selon ses propres termes). Mais bien entendu, il faut minimiser le racisme anti-corse, voir le ridiculiser avec des termes de type "susceptibilité froissée". La corsophobie est générale, ce n'est pas de la "fiction"...

Dénoncez le racisme an-corse, ici :
http://denoncer-racisme-anticorse.over-blog.com/"

Vidéo précédente Retour Vidéo suivante

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site